Close

Select language

2021 : mort du bureau ou renaissance du lieu de travail ?

2021 : la mort du bureau, ou un nouveau lieu de travail ?

Le monde entier est passé au télétravail en mars 2020. Depuis, on a beaucoup parlé de « la mort du bureau », de « la surcharge digitale » et de « la nouvelle normalité ». Bien sûr, après les événements de l’année dernière, ne nous pourrons jamais simplement revenir à la situation d’avant, c’est pourquoi il est indispensable bien comprendre ce qui est important pour les collaborateurs du monde entier, aujourd’hui plus que jamais.

Chez Agilité, la rénovation de bureaux et l’aménagement des lieux de travail sont notre pain quotidien, tout comme le fait de créer un concept et de lui donner vie. Au cours des derniers mois, nous avons constaté que les clients ont considérablement fait évoluer leurs briefs, n’hésitant pas à faire preuve d’audace. Pour créer des espaces de travail permettant de respecter la distance sociale, se protéger contre la Covid et offrir un environnement sécurisé, les entreprises n’hésitent pas à être incroyablement inspirantes en envisageant des postes de travail non attribués, du co-working, afin de permettre un retour à un semblant de normalité.

Alors que l’Europe commence à ce reconstruire, nous avons voulu comprendre comment les comportements à l’égard de nos lieux de travail traditionnels continuer d’évoluer. Nous avons donc interrogé les membres de la Chambre de commerce franco-britannique, en France et au Royaume-Uni, pour découvrir quel pourrait être leur « idéal ».

Alors que la plupart des personnes interrogées ont été, de manière compréhensible, contraintes de passer au télétravail en 2020, la plupart d’entre elles avaient déjà adopté une approche hybride domicile/bureau pour leur « espace opérationnel » bien avant que la pandémie ne leur force la main.

Par conséquent, il n’est peut-être pas surprenant de voir que la plupart des personnes interrogées souhaitent poursuivre cette approche en 2021 et au-delà.

Bien que la plupart des études indiquent que les collaborateurs souhaitent une approche hybride du bureau plutôt qu’un passage permanent au télétravail, l’enquête a révélé que le nombre de personnes qui espèrent travailler en permanence à domicile a doublé par rapport à celles qui travaillaient à distance avant les confinements internationaux.

open plan office

En ce qui concerne les projets d’évolution liés à l’espace lui-même, certaines entreprises peuvent décider de ne rien changer, d’autres décident de réduire les effectifs ou de supprimer complètement le siège : la moitié des personnes interrogées prévoient de rester dans le même bureau, soit en raison d’obligations contractuelles, soit parce qu’il est déjà adapté.

Il est intéressant de noter que 30 % d’entre elles envisagent aujourd’hui de déménager dans un espace de co-working, une tendance que nous avons vue augmenter considérablement ces dernières années. Bien que cette situation puisse, dans un premier temps, mettre les propriétaires d’immeubles professionnels traditionnels dans des situations difficiles, elle doit également être considérée comme une opportunité.

Alors qu’une équipe qui trouve un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée sera toujours plus productive – et plus susceptible de rester dans l’entreprise – c’est aussi une chance de pouvoir remettre les choses à plat pour créer un espace dans lequel les employés ont envie de venir travailler, par exemple lorsqu’ils ont besoin d’être créatifs et de partager des idées et des innovations avec leurs collègues.

home office

De plus, alors que les trajets sont l’un des premiers griefs des travailleurs, qui se plaignent des embouteillages et des transports publics bondés, ils sont pourtant devenus l’un des éléments « les plus regrettés », car ils sont en réalité des marqueurs physiques du début et de la fin d’une journée de travail.

Mais Microsoft Teams a une solution pour cela. Si vous faites partie de ces personnes qui apprécient cet « espace de décompression » entre la vie privée et la vie professionnelle, c’est une solution très intelligente, qui a d’ailleurs été adoptée par la plupart de l’équipe ici aussi.

Bien sûr, ce qui est devenu évident, c’est que ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas pour l’autre. Alors que nous savons que la plupart des fonctions traditionnellement basées dans les bureaux peuvent travailler à distance, malgré quelques désagréments parfois, les événements de l’année dernière ont mis en évidence l’importance d’être capable de proposer des choix.

Microsoft teams meeting

Les propriétaires et les locataires doivent trouver des solutions pour répondre aux besoins de ceux qui utilisent leurs espaces. Ils doivent identifier les pistes permettant de conjuguer culture d’entreprise et aspects pratiques afin d’offrir un « chez soi au bureau » à tous les employés.

Merci à la Chambre franco-britannique et à ses membres d’avoir pris le temps de partager leurs idées avec nous.

Nous travaillons avec:

Booking.com
Moz://a
Deloitte
Meridiam
Xandr
Tiffany & Co.
BMI Group
LVMH
Deutsche Börse Group
Fred Perry
Skin Laundry
Kirkland & Ellis LLP
Five Guys
JD Sports